Formations 2020-2021

Voici les formations et ateliers proposés pour cette saison 2020-2021 par les animateurs de Objectif-Image Saint-Brieuc :

Quoi dire avec la photo ?
Date : jeudi 8 octobre 2020 (et autres à venir)
Animateur : Daniel le Boëdec

Atelier annulé à cette date du 8 octobre, reporté à une date ultérieure

Postraitement Minimal
Date : jeudi 15 octobre 2020 (séance unique)
Animateur : Bernard Perrot

L’idée de cet atelier est de fournir une feuille de route concernant les postraitements (*) « indispensables » à effectuer pour préparer une photo pour être présentée (pour une lecture photo, pour une exposition, …).

C’est un constat que, par exemple lors des lectures photo des réunions mensuelles, certaines photos sont signalées comme qui auraient nécessité d’un travail de postaitement préparatoire au moins minimal avant d’être présentées : horizontalité, équilibrage des lumière/contraste, recadrage, balance des blancs, …

Ce sera le propos de cet atelier que de fournir les éléments nécessaires pour réaliser ces postraitements minimaux. Je ne prévois pas de limiter cet atelier à un logiciel particulier, il est constaté qu’il n’est pas possible d’uniformiser le logiciel que les adhérents utilise. Il s’agira plutôt d’exposer les principes, en montrant avec les outils simples présents dans tous les logiciels comment procéder (et surtout pourquoi procéder) pour que les personnes soient ensuite autonomes.

Cet atelier ne comportera a priori qu’une seule séance, et est destiné plutôt aux débutants, mais pourra aussi être utile à d’autres au besoin.
Il aurait avantage à être proposé dès le début de saison évidement pour que les participants puissent appliquer de suite et pour la suite.

(*) en l’occurence de cet atelier, je préfère le terme « postraitement » à « retouche » afin d’évacuer les objections toujours possibles qu’il y a derrière le terme de retouche avec sous-entendu « transformations » (voire « trucage »). Le postraitement ne fait ni plus ni moins que ce qu’on peut faire avec les réglages du boitier, mais en différé(*) en l’occurence de cet atelier, je préfère le terme « postraitement » à « retouche » afin d’évacuer les objections toujours possibles qu’il y a derrière le terme de retouche avec sous-entendu « transformations » (voire « trucage »). Le postraitement ne fait ni plus ni moins que ce qu’on peut faire avec les réglages du boitier, mais en différé.

Télécharger le PDF de la présentation.

Prises de vue Thématiques
Dates : jeudi 29 octobre 2020 (et à suivre tout au cour de l'année)
Animateur : Bernard Perrot

Pour cause de confinement à partir du 30 octobre, cet atelier continue en mode "distantiel" via messagerie et Internet jusqu'à ce que les réunions puissent reprendre.

L’idée des ces ateliers fait suite à l’atelier « Le thème du jour », télé-atelier réalisé pendant le confinement COVID19.

Certains thèmes me sont apparus plus difficiles à traiter par les participants, et j’en déduis que ce sont des thèmes de travail qui pourraient présenter un intérêt pédagogique pour progresser en prise de vue et sens artistique. Etant entendu que l’objectif des ateliers n’est pas de faire les photos que l’on fait habituellement (et que l’on est supposé mieux maitriser), mais se mettre en situation de complexité pour pouvoir apprendre et progresser.

Je propose donc pour la saison 2020-2021 (cadences, jours et horaires restant à définir à la rentrée en fonction des participants) trois ateliers orientés « prise de vue » :

  1. « High-Key »

 : ce style consiste à réaliser des photos dont la tonalité se situe principalement dans les tons clair. Ce qui n’empêche pas, au contraire, de conserver des parties contrastées pour que la lecture contienne des points d’accroche.
Ce rendu n’est pas adapté à tous les sujets, et même s’il n’y a pas une technique prédominante, c’est un style qui doit être entrepris dès la prise de vue, dans certaines conditions, pour que le résultat soit satisfaisant.

Le matériel de studio de OISB serait certainement utile à cet atelier.

  2. « Photo Floue »

 : ce thème ne consiste pas à rater des photos, bien au contraire. Il existe différentes techniques et moyens de prises de vue pour réaliser une « photo floue » qui soit esthétiquement plaisante et réussie. 

L’intérêt de ce thème est qu’il permet, en plus de la technique à utiliser, d’exercer son oeil et sens artistique.

  3. « A la manière de… »  : sur le même principe que ce qui a été fait pendant l’atelier « thème du jour », cet atelier consistera à réaliser des photos « à la manière » d’un photographe reconnu (ou plusieurs, à décider entre nous). 
Il est apparu lors des ateliers confinés que travailler sur ce thème oblige à clairement identifier le style d’un photographe, et comprendre en travaillant comment approcher le même rendu. Le but final n’est pas de tomber dans le plagiat, mais à travers l’étude du style d’autres photographes, aider à trouver le sien.

J’imagine ces ateliers commençant chacun par une première séance (soirée) consacrée à la présentation du thème (on peut aussi imaginer si ce n’est pas trop long une présentation en réunion mensuelle, par exemple en li aison avec le billet de Gérard pour le « A la manière de… »).
Puis, des séances de prises de vue collectives (studio) et individuelles (travail personnel), suivies de réunions de lecture critique des travaux réalisés.

Aucun de ces ateliers ne nécessite un matériel spécifique avec des performances particulières. Il faudra juste pour le premier (et le 3 si natures mortes) posséder un pied.

Darktable : prise en main
Dates : jeudi 12 et 26 novembre 2020
Animateur : Bernard Perrot

Atelier reporté pour les dates des 12 et 26 oct. pour cause de confinement COVID.
Nouvelles dates à définir après déconfinement.

Darktable est un logiciel de développement photo « open source » (donc, de fait, gratuit).
Il existe depuis plus de 10 ans, mais sa diffusion était limitée à Linux (puis macOS), ce qui en faisait un logiciel difficile à promouvoir en club.
La situation a changé, et depuis maintenant environ deux ans, il existe également une version Windows.

C’est un logiciel très complet (donc complexe…), qui fait ce qu’on appelle du traitement « non-destructif ». C’est à dire que le fichier d’origine n’est pas modifié, les retouches sont journalisées dans un fichier annexe (un fichier .XML, appelé « sidecar »), comme dans Lightroom ou Adobe Camera Raw.

C’est une alternative gratuite très crédible à Lightroom, et pourrait être promus au sein du club, étant entendu que Lightroom est payant.
Et il me semble utile de proposer également une alternative à FastStone Image Viewer, qui est très minimaliste (FastStone est une visionneuse, comme l’indique son nom, qui permet des ajustements minimaux, mais pas véritablement un logiciel dédié au traitement photo).

Le but de cet atelier est de faire une introduction et prise en main de Darktable pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore et aurait envie de s’y mettre. A partir de cette prise en main, les personnes souhaitant continuer pourront se perfectionner grâce à de nombreux tutoriels en français sur Internet. Il existe également (c’est un avantage non négligeable par rapport à de nombreux logiciels gratuits) un manuel (en ligne ou PDF/papier) très complet de plus de 250 pages.

Je prévois initialement cet atelier en deux séances d’initiation, pouvant être prolongé s’il y a de la demande. Il irait très bien à la suite de l’atelier « postraitement minimal » que je propose pour le démarrage de la saison.

Les participants devront avoir un ordinateur, mais sous n’importe quel système puisque Darktable tourne sur Windows, macOS et Linux.