Xavier Goyaux

Je fais des photos essentiellement en argentique et je tire moi-même mes photos en noir et blanc au laboratoire du club.

L’essentiel de mes efforts se situe à la prise de vue. C’est pourquoi, en dehors de quelques recadrages (si possible pensés lors de la prise de vue), je ne retouche pas mes photographies sauf une dont j’ai un peu trop accentué le contraste. Comme quoi le radicalisme dans les pratiques créatives doit être une contrainte productive, mais pas un dogme…

2 réflexions au sujet de « Xavier Goyaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *